Cap Santé propose de participer à la mise en place votre plan de prévention des TMS
Organisme de Conseil et Formation
Habilitation IPRP * Agrément PRAP
CAP SANTE
le partenaire de votre projet de
PREVENTION DES TMS
Troubles musculo squelettiques
Agir sans attendre l’accident du travail
ou la maladie professionnelle

Vous informer sur notre savoir- faire
est notre objectif immédiat

- Des missions variées
- Une expérience concrète acquise auprès des
  entreprises qui nous font confiance
- Une démarche reproductible
- L’apport du masseur-kinésithérapeute

Définir ensemble une prestation adaptée à
vos objectifs est notre proposition

- Accessibilité à toute taille d’entreprise et à tout
  secteur d’activité
- En adéquation avec les actions déjà réalisées
- En évoquant « enjeux et conditions de réussite »
- Dans le but de mobiliser, analyser les situations
  de travail, former les collaborateurs
Consulter notre site
Télécharger notre plaquette

Cette offre vous intéresse ?

Pour obtenir gratuitement des infos sur cette offre, il suffit de renseigner votre adresse email :

 
Envoyer à ami
Le portail des preventeurs : www.officiel-prevention.com Extrait du Compte-rendu d’activité 2007 de la Branche accidents du travail et maladies professionnelles du régime général de la Sécurité Sociale L’indemnisation des victimes et de leurs ayants droit Les prestations versées aux victimes constituent le principal poste de dépenses de la branche (65 %). Elles viennent en réparation des préjudices subis à l’occasion d’un accident du travail ou de trajet, ou encore d’une maladie professionnelle. Il peut s’agir de prestations : - en nature : prise en charge des soins de santé et de l’appareillage, des frais de réadaptation fonctionnelle, de rééducation profes-sionnelle et de reclassement prescrits ; - en espèces : versement d’indemnités journalières en cas d’arrêt de travail (incapacité temporaire), attribution d’une rente viagère ou d’un capital forfaitaire en cas de séquelles (incapacité permanente), attribution d’une rente aux proches de la victime en cas de décès. À noter : lorsqu’un tiers est impliqué – ce qui est souvent le cas pour les accidents de trajet – la caisse a la possibilité de récupérer tout ou partie des prestations servies à la victime par une procédure de recours.